Quelles aides pour exporter ?

Exporter ? Par où commencer ?

Principaux dispositifs

De nombreux dispositifs d’aide à l’export existent en France. Ils sont pourvus par des organismes publics nationaux, mais aussi par des entités émanant des collectivités territoriales. À côté de ces dispositifs nationaux, existent également plusieurs dispositifs internationaux et à l’échelle de la communauté européenne.

Tout entrepreneur ayant un projet de développement international peut trouver l’appui et le financement correspondant à ses besoins.

À l’échelon national, on peut trouver :

  • différents prêts : comme le prêt Croissance International par Bpifrance, le prêt de développement export (PDE) par la Bpifrance, ou encore le prêt du Trésor par la Direction générale du Trésor
  • des Fonds d'études ou d’investissement : comme le Fonds d'études et d'aide au secteur privé (FASEP) par la direction générale du Trésor, ou encore le Fonds d'investissement Bpifrance Capital Développement
  • des aides à la prospection qui englobent des soutiens financiers ainsi que des services d’assurance pour activités de prospection, assurance prospection : par exemple, l’assurance prospection premiers pas (A3P) de Coface, l’assurance prospection à l’international par Bpifrance.
  • des soutiens aux contrats export qui consistent en des prestations d’assurance crédit ainsi qu’en l’obtention de garantie ou de caution : Assurance Crédit Export de Coface,
  • des labellisations comme celles de Business France : il est possible de bénéficier de la procédure de labellisation gérée par Business France, qui permet à un opérateur d’organiser sur des zones prioritaires, des actions collectives afin d’accompagner un plus grand nombre d’entreprises françaises à l’international
  • des aides à l’implantation à l’étranger qui renferment des concours financiers pour investir ainsi que des services d’accompagnement et d’accueil en réseau, à l’étranger,
  • des aides au recrutement de personnel qualifié pour l’international ou l’export, par l’état avec le bénéfice d’exonération fiscale pour les missions export ou, par les structures de crédit avec les prêts d’impôt export.

Et au niveau de l’Union européenne :

  • Les subventions d’opérations d’export,
  • La mise à la disposition des entreprises de fonds structurels,
  • La facilitation de l’accès au crédit par le biais de la création d’instruments financiers adéquats,
  • La banque européenne d’investissement,
  • Le fonds européen d’investissement,
  • Quelques réseaux ou cabinets privés internationaux.

Les organismes français

Voici les principaux organismes d'aide aux entreprises qui souhaitent exporter.

Le réseau CCI International est présent à la fois en France et dans le monde. Il offre un accompagnement de proximité dans le cadre de projets internationaux.

La direction générale des douanes et droits indirects accompagne les entrepreneurs à l’international grâce à ses documents et conseils en ligne : la déclaration d’échanges de biens, les formulaires douaniers, …
Les collectivités territoriales et les régions : plusieurs aides à l’export pour inciter les entreprises à se développer à l’international (subventions, accompagnement, …).

Bpifrance export : label d’assurance et de financement créé conjointement par Bpifrance, la Coface et Ubifrance : assurance caution export, crédit export, assurance-crédit à l’international.

La Coface : organisme chargé de la gestion des garanties publiques pour les opérations des entreprises françaises à l’export.

Business France : opérateur public spécialisé dans l'internationalisation de l'économie française, qui propose des conseils et soutiens aux entrepreneurs français.

Ubifrance : organisme qui accompagne, informe et conseille les entreprises visant un développement à l’export.

Les organismes européens

La Commission européenne recense, sur le site « L’Europe est à vous – Entreprises », pour chaque Etat membre, les financements (prêt ou capital-risque) bénéficiant d’un soutien européen.

Horizon 2020 constitue le programme-cadre de l'Union Européenne pour la recherche et l'innovation établi pour la période allant du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2020.